Leaders

Leader chez Splunk : une première année exceptionnelle à bien des égards

Ça y est, je peux officiellement souffler la bougie de ma première année chez Splunk, la fameuse Splunkaversary. L’occasion de faire le point sur ma première année en tant que Vice-Président pour l’Europe du Sud, et d'établir les grandes tendances pour 2021.

Mon arrivée chez Splunk

J'ai travaillé presque toute ma carrière dans l'IT et en particulier pour des technologies américaines. Après une quinzaine d’années passées chez Symantec/Veritas, j’ai eu l'opportunité de rejoindre Pure Storage en tant que Directeur Général pour la France lors d'une phase d'hyper croissance où l'activité française est passée de 5 à 54 M $ en 4 ans ! Ces années-là m'ont beaucoup appris sur les stratégies à appliquer dans un environnement en croissance rapide. C’est là que Splunk intervient. Plus exactement sous les traits de Frederik Maris, VP EMEA chez Splunk, que j’avais bien connu chez Symantec/Veritas et qui m’a convaincu de rejoindre la boîte au poney. Même si au début, je dois bien l’avouer, je voyais en Splunk uniquement un acteur de la sécurité... J’avais tort !

 

Nos clients m’ont montré la puissance de Splunk

C’est lors de mes premiers mois que j’ai vraiment réalisé les possibilités immenses offertes par Splunk, qui au-delà de la sécurité est véritablement une plateforme de valorisation de la donnée. J’ai compris cela en découvrant les projets incroyables de nos clients. Comme je suis un grand fan de sport (et notamment de cyclisme, comme vous pouvez le constater en photos 😁) je ne vais pas bouder mon plaisir et vous parler d'un partenariat qui me tiens à cœur : McLaren. Depuis 2020, Splunk collabore avec l’écurie pour déployer sa plateforme de données au sein de l’équipe McLaren Racing. Splunk capture les données de l'ensemble de l'infrastructure, du réseau et de l'environnement serveur du groupe McLaren. Ceci couvre également McLaren Racing et ses voitures de Formule 1, pour aider à améliorer les performances globales, en piste et hors-piste. Donc la prochaine fois que vous regarderez Lando Norris et Daniel Ricciardo sur les circuits de F1, n’oubliez pas que leurs bolides sont propulsés… par les données !


Mes débuts… en pleine pandémie de Covid-19

J’ai rejoint Splunk dans un contexte très particulier, en plein confinement et en plus lors de la dernière semaine d’un closing trimestriel ! Je me suis retrouvé tout d’un coup à échanger devant une caméra avec mes nouveaux collègues, pour beaucoup que je ne connaissais pas. J’appréhendais : « Allais-je me sentir proche de mes équipes et de leur réalité alors que j’étais éloigné du terrain ? » ou encore «  Comment gérer l’Europe du Sud, c’est-à-dire de la France à l’Afrique du Sud, et tout ça à distance ? ». Pourtant, je me suis senti dès le premier jour pleinement engagé, à l’aise avec mes équipes et surtout super bien accueilli avec des échanges sincères et naturels. En plus, sur mes postes précédents, je voyageais beaucoup. Dès que j’avais un moment de libre, ma priorité était de passer du temps en famille. Maintenant, je peux être productif avec en moyenne 5-6 réunions par jour, et profiter de la vie de famille et du sport sous le soleil d’Aix-en-Provence 😁 !

Les grands succès de 2020

Aujourd’hui, un an après mes premiers pas chez Splunk, je me vois un peu comme le capitaine d’un navire nommé EMEA South, avec un équipage de 204 personnes à bord. Le navire a connu une croissance énorme en 2020, avec plus de 80 personnes qui ont rejoint les rangs du « village ». On a également commencé à recruter en région, pour être au plus près de nos clients. Je suis fier de guider cette belle équipe vers le succès. En 2020, l’une de nos plus grandes réussites a été de consolider les partenariats avec AWS et Google. Suite à l’annonce de notre partenariat, Splunk Cloud est maintenant disponible sur Google Cloud. Côté AWS, le service Splunk Saas est disponible dans le datacenter AWS France ET nous avons remporté le prix AWS « Technology Partner of the Year » en France. C’est déjà pas mal pour une première année, non ? 

****

Mais ce n’est que le début ! Cette année, nous allons continuer de développer une plateforme unique pour tous les besoins, que ce soit pour les Opérations IT, les équipes DevOps, sécurité ou encore les métiers. Notre vision d’une plateforme holistique est solide, et les analystes l’ont bien compris : leader du marché de l’observabilité pour le Gigaom en 2021, leader du Magic Quadrant de Gartner pour le SIEM en 2020 (le 2021 sera bientôt dévoilé) ou encore leader des plateformes d’analyse de la sécurité pour le Forrester Wave™ en 2021. Mais nous avons besoin de vous pour faire vivre cette vision, alors si vous souhaitez rejoindre le navire, rendez-vous sur notre page carrières. 

👉 Rejoignez-nous !

À bientôt !

Laurent.

 

Laurent Martini
Posted by

Laurent Martini

J'ai travaillé presque toute ma carrière dans l'IT et en particulier pour des technologies américaines. J'ai débuté chez BMC, puis  j'ai suivi un long parcours chez Veritas / Symantec où j'ai eu l'opportunité d'assumer des rôles de direction : Sales Manager, suivi par Sales Director, me permettant d'acquérir des connaissances et de l'expérience, pour après évoluer en tant que Country Manager pour Symantec en gérant une entreprise de 100 M $. J'ai ensuite eu l'opportunité de rejoindre Pure Storage en tant que Directeur Général pour la France lors d'une phase d'hyper croissance où l'activité française est passée de 5 à 54 M $ en 4 ans. Ces années-là m'ont beaucoup appris sur les stratégies à appliquer dans un environnement en croissance rapide.