Leaders

100 clients en 100 jours : une mine d’enseignements

Quand j’ai rejoint Splunk en avril dernier, je me suis fixé comme objectif de rencontrer 100 clients au cours de mes 100 premiers jours en tant que PDG. Je suis heureux de dire que j’ai atteint mon objectif, et qu’il me restait même du temps. Un grand merci à toute mon équipe pour la coordination de cette vaste entreprise. Cela en valait la peine.

J’ai beaucoup appris sur les défis auxquels les organisations sont confrontées et sur ce que nous pouvons faire pour les aider à exploiter leurs données. Voici une sélection des enseignements que j’ai tirés de mes 100 premières conversations avec les clients.

Splunk .conf22Pour résumer, les clients sont confrontés à des problèmes incroyablement complexes : ils doivent extraire des informations pertinentes à partir de quantités massives de données provenant de tous les coins de leur entreprise, acquérir une visibilité sur de vastes systèmes et résoudre rapidement les problèmes pour éviter les temps d’arrêt et atténuer les risques de sécurité. La technologie est compliquée et les enjeux de sécurité et de résilience sont très élevés pour les entreprises. C’est un constat que j’ai entendu très fréquemment, dans tous les secteurs et dans le monde entier, et la façon dont les organisations s’adaptent et innovent pour relever ces défis est inspirante. Notre équipe est déterminée à les aider à résoudre ces problèmes pour qu’elles puissent tirer toute la valeur possible de leurs données, en particulier à un moment où beaucoup doivent hiérarchiser les investissements technologiques et résoudre plus de problèmes avec moins de ressources.

Un autre thème qui m’a marqué est la place que la sécurité occupe dans l’esprit de tout le monde : équipes de sécurité, professionnels de l’informatique, développeurs et dirigeants. Dans le monde géopolitique complexe dans lequel nous vivons, et face à un paysage de cybersécurité en constante évolution, beaucoup de nos clients sont inquiets parce qu’ils ne savent tout simplement pas à quoi s’attendre. J’ai passé la plus grande partie de ma carrière en immersion dans la sécurité, et je suis convaincu que la sécurité est un problème de données. Au fil de mes échanges, j’en ai appris encore plus sur les angoisses que ressentent les RSSI face à des acteurs malveillants infatigables, des surfaces d’attaque tentaculaires et une explosion du volume des données. C’est pour toutes ces raisons que Splunk est souvent la pièce maîtresse des opérations de sécurité de nos plus gros clients, qui comptent sur elle pour réagir et s’adapter aux cybermenaces et aux attaques.

En plus des défis généraux et des problèmes quotidiens dont les clients m’ont fait part, j’ai également entendu haut et fort leur passion pour Splunk. C’est en partie parce que nous les aidons à aller au cœur de leurs problèmes instantanément : à trouver les aiguilles dans les bottes de foin plus rapidement que quiconque. Je pense aussi que c’est parce qu’ils peuvent utiliser Splunk pour transformer chaque octet ou pétaoctet de données en action. Cette même passion était également palpable à l’occasion de .conf22, lorsque notre extraordinaire communauté s’est réunie en personne pour la première fois en plus de deux ans. Je sais que je parle au nom de chaque Splunker quand je dis que nous sommes incroyablement fiers du rôle stratégique que nous jouons au sein des plus grandes entreprises du monde, et nous ne le tenons pas pour acquis.

(Nos tee-shirts pourraient aussi y être pour quelque chose.)

Mais dans le même temps, nous avons l’opportunité de réaffirmer notre engagement à faire en sorte que Splunk soit encore plus centré sur le client. Comme je l’ai dit quand j’ai commencé, je serai le premier défenseur de l’expérience client jour après jour, en faisant entendre leur feedback dans tout ce que nous faisons. Nous mettons tout en œuvre pour qu’il soit facile d’utiliser Splunk et de collaborer avec nous. Cela consiste notamment à aider nos clients à obtenir plus de valeur de Splunk par le biais de programmes tels que la tarification par workload et en écoutant leurs retours pour améliorer nos produits et inspirer de nouvelles idées.

Gary Steele at .conf22Enfin, avec chaque client à qui j’ai parlé, j’avais l’impression que nous étions au début d’un nouveau voyage ensemble. Un voyage qui couvre les architectures héritées, sur site, les paysages hybrides et multicloud, pléthore de nouvelles applications, un paysage de sécurité formidable, des clients aux attentes nouvelles et l’impératif de la transformation numérique, ainsi que l’accélération de la convergence de la sécurité et de l’observabilité

Personnellement, je suis ravi de faire ce voyage. Ensemble, nous parvenons à résoudre des problèmes difficiles. Nous pouvons compter sur le talent des Splunkers pour continuer à bâtir une grande entreprise. Et, surtout, nous aidons de grandes entreprises à réussir et à rester en sécurité.

Après un peu plus de 100 jours en tant que PDG, j’ai déjà beaucoup appris. Il ne fait aucun doute que nos clients ont encore beaucoup à dire pour aider Splunk à devenir le meilleur des partenaires stratégiques, et je suis impatient de les entendre. Si ces enseignements vous parlent (ou pas), faites-le moi savoir, parlez à notre équipe, donnez-nous votre avis ! 

*Cet article est une traduction de celui initialement publié sur le blog Splunk anglais.

Gary Steele
Posted by

Gary Steele

Gary Steele est le PDG de Splunk et membre de notre conseil d’administration. Dirigeant technologique très apprécié, avec plus de 30 ans d’expérience, il a fait ses preuves en développant avec succès des opérations SaaS et en faisant croître des entreprises mondiales de plusieurs milliards de dollars. Avant de rejoindre Splunk en 2022, Gary était le PDG fondateur de Proofpoint, où il a mené la croissance de l’entreprise d’une start-up à un fournisseur de sécurité “as-a-service ” de premier plan, coté en bourse. Auparavant, il a été PDG de Portera et a occupé divers postes de direction chez Sybase, Sun Microsystems et Hewlett-Packard. Gary est également membre du conseil d’administration d’Upwork, une plateforme de freelancing de talents, depuis 2018. Il est titulaire d’une licence de l’université d’État de Washington.

Tags
Afficher tous les tags
Show Less Tags