Splunk Life

Dans la peau de… Anthony Costeseque

Anthony fait partie de notre dernière vague de Splunkers. Mais en tant que Senior Sales Engineer, partie Opérations IT, il n’a pas chômé depuis son arrivée ! Mais si, rappelez-vous, il a déjà travaillé sur un cas d’usage hors du commun, pour un grand centre hospitalier français, dès son premier mois chez nous. Anthony, en quelques mots, c’est l’accent chantant, l’esprit d’équipe, la créativité et le talent. Allez, on part à sa rencontre... 

Anthony, comment t’es-tu retrouvé dans l’IT ?

C’est une histoire de premières fois ! 😁 

Mon premier ordinateur m’a fait plonger dans la matrice !  Ensuite, ma première LAN party en coaxiale m’a passionné pour les infrastructures (surtout son côté prédictible). Et mon premier problème résolu pour un client m’a donné la vocation.

Et pourquoi Splunk ? 

Parce que je pense que la donnée machine a un potentiel infini.

Et que Splunk aujourd'hui est une des rares plateformes à pouvoir la traiter à cette échelle, lui donner du contexte à la volée, tout cas d'usage confondu. Et ça, je pense que clairement, c'est une vraie différence. Et ça m'a déterminé à rejoindre les équipes de Splunk.

Là tu es à Marseille, mais il paraît que tu es un peu un globe-trotteur ? 

En effet je suis près de la Bonne Mère, au pays de Pagnol, là où les cigales chantent encore en octobre ! Mais j’ai également pas mal voyagé et même vécu au Japon où les cigales chantent également… mais différemment 😉 

Et justement, ça te fait quoi de pouvoir travailler "live from" la Canebière ?

J’aimerai dire ça fait du bien, même si c’est dans un bureau ou plutôt une pièce de chez moi. On est loin de la plage et du soleil…

Cela ressemble à quoi une journée dans tes baskets ?

Ahhh une journée à écouter les challenges actuels de mes clients et à  trouver la réponse la plus adaptée, réaliser des démonstrations, animer des proof-of-value dans leurs environnements sur leur données, sonder l’inconnue dans la donnée pour la mettre en lumière, se former sur les nouveautés du marché qui arrivent toujours plus vite, prioriser mes actions car le temps manquent toujours, se former encore et encore… Des journées bien remplies en somme !

Quels projets te tiennent à cœur en dehors de Splunk ? 

Pour moi c’est la famille : accompagner mes enfants pour qu’ils puissent réaliser leurs aspirations et se réaliser, comme j’ai la chance de moi-même pouvoir le faire au quotidien.

J’aime bien demander si tu as une phrase qui te représente ?

 

« Sur un ordinateur, Chuck Norris peut supprimer la corbeille. »

Que l’on pourrait traduire par : à l’impossible nul n’est tenu.

 

Je crois que ça me correspond bien 😁.

Et une œuvre à nous conseiller ?

L’Attaque des Titans de Hajime Isayama pour la qualité d’écriture de l’histoire, des personnages et des thématiques abordées.

***

Pour plus d’histoires de Splunkers, retrouvez notre rocker américain Alex Afflerbach ou notre sportive techy Emilie Kalifa. Et pour nous rejoindre, visitez notre page carrière

 

Je suis passionnée par mon métier de HR que j'ai pu exercer en France et à l'international. Je suis à présent à Paris , j'ai 2 petites filles de 5 ans et 2 ans . J'aime rencontrer des personnes de tout horizon et nationalités. J'ai eu la chance par exemple de monter une équipe en Belgique de 200 personnes comprenant 18 nationalités! La diversité et l'appartenance à une culture d'entreprise sont pour moi indispensables à la réussite d'une société.

Join the Discussion