Partenaires

L’art des données : la « troisième monoplace » de McLaren

La Formule 1 est de retour, et la saison 2022 s’annonce passionnante. Nouvelles réglementations, nouveau design pour les monoplaces et nouveau Grand Prix à Miami impliquent une tonne de nouvelles données à traiter pour Splunk. 

En nous appuyant sur les données émanant de la nouvelle monoplace de McLaren, la MCL36, nous nous sommes penchés sur ce que l’équipe appelle souvent la « troisième monoplace », l’indispensable IT Rig qui collecte toutes les données relatives aux voitures de course en temps réel. Le simple fait que l’équipe ait baptisé l’IT Rig la « troisième monoplace » témoigne de l’importance capitale des données dans la réussite de l’écurie. Sans lui, les deux monoplaces ne sortiraient jamais du garage.

Regardez les épisodes de L’art des données pour découvrir le parcours de la troisième monoplace et comment Lando utilise les données pour optimiser ses performances sur le circuit.  

Notre série vidéo “L’art des données” (Art of Data) s’intéresse aux coulisses de McLaren Racing, et ce nouvel épisode met à l’honneur les experts des données composant l’équipe. Chaque week-end de course, cette équipe traite 1,5 téraoctet de données, et les met à disposition de Lando Norris et Daniel Ricciardo pour qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes sur le circuit. Cette nouvelle saison s’annonçant comme la plus longue de l’histoire, les exigences pesant sur l’équipe IT n’ont jamais été aussi élevées. 

Voir l’IT Rig en personne avant qu’il ne mette le cap sur la saison 2022 était déjà une réussite en soi. C’est l’un des équipements les plus cruciaux, il doit donc être manipulé avec le plus grand soin pendant son transport à travers le monde, dans des conditions parfois extrêmes. Comme Lando l’explique dans la vidéo : 

« L’IT Rig analyse plusieurs téraoctets de données afin de me permettre d’obtenir les meilleurs chronos, de monter sur les podiums, de remporter des Grands Prix et d’engranger le plus de points ! »

On souligne sans cesse l’importance des données dans le sport, surtout en F1, mais l’IT Rig est le véritable centre névralgique de télémétrie du garage, transmettant les données de la piste vers le poste de commande au McLaren Technology Center au Royaume-Uni pour prendre les décisions de course cruciales. 

Pour notre troisième saison aux côtés de McLaren, Splunk s’implique à chaque virage du parcours des données, en aidant les ingénieurs, les stratèges et les pilotes à avoir une visibilité totale sur l’infrastructure IT de McLaren afin de comprendre les téraoctets de données collectés au garage. 

La F1 est une quête perpétuelle d’optimisation de chaque milliseconde pour prendre l’avantage. Mais cette nouvelle saison apporte son lot de nouveaux défis qui augmentent encore les enjeux. Parmi eux, on peut noter l’ajout d’un nouveau Grand Prix à Miami, ce qui oblige encore plus à optimiser au maximum le temps passé sur le circuit. De plus, les nouvelles réglementations visent à réduire les écarts en course et à permettre davantage de dépassements, ce qui signifie que les équipes devront redoubler d’ingéniosité pour rester en tête.

Ainsi, les données sont plus que jamais indispensables pour réussir en F1 : la supervision et l’optimisation de chacun des billions de points de données des courses feront toute la différence. À l’aube de cette nouvelle saison, les équipes de direction et d’ingénierie se tourneront vers l’équipe IT afin d’obtenir l’aval pour se lancer à pleine vitesse sur le circuit et poursuivre la marche en avant de McLaren. 

*Cet article est une traduction de celui initialement publié sur le blog Splunk anglais.

James Hodge
Posted by

James Hodge

James Hodge est le Group Vice President et Chief Strategy Advisor, International, avec comme mission principale la  création de valeur grâce à la plateforme de données de Splunk. Au préalable, James a travaillé dans l’équipe de développement des produits (Product Management), à la tête de la stratégie des produits Big Data et Analytics de Splunk, en se concentrant spécifiquement sur l’écosystème Hadoop, Spark et l’analytique open source. L'éthique des données et la transformation digitale sont quelques unes des passions de James et il intervient régulièrement sur ces sujets lors de conférences. James est impliqué dans l’inclusion et la diversité, consacrant du temps aux valeurs de Splunk favorisant l'inclusion sociale et en faisant de Splunk un lieu de travail respectant ces valeurs. En plus de travailler chez Splunk, James passe du temps à conseiller les startups sur la façon de tirer parti des données comme avantage concurrentiel, tout en se concentrant sur la simplification des architectures technologiques.