Communiqué de presse

Nouveau rapport : la France adopte des mesures importantes pour réduire la fracture des données

Une nouvelle étude publiée aujourd’hui révèle que les organismes publics français ont réalisé des progrès considérables en matière d’utilisation des données pour relever les défis socioéconomiques, allant de la réduction des inégalités d’éducation et de santé à la lutte contre le crime organisé et l’amélioration de l’espace naturel. 

L’étude indépendante, menée par WPI Economics pour Splunk, le leader des plateformes de données pour la cybersécurité et l’observabilité, analyse comment quatre grands pays européens (Allemagne, France, Pays-Bas et Royaume-Uni) utilisent les données pour élaborer des politiques. Le rapport explique comment le COVID-19 a replacé la fracture des données au centre des attentions dans toute l’Europe, étant donné le rôle essentiel qu’a finalement joué un secteur public axé sur les données pendant la pandémie, certains pays adoptant des mesures concrètes suite aux enseignements tirés de la crise sanitaire.

L’étude analyse l’utilisation des données de chaque gouvernement par le biais de deux évaluations :

  1. le degré de priorité accordé par les gouvernements à l’utilisation des données dans l’élaboration de politiques, notamment à quel point un gouvernement est orienté données ainsi que son niveau d’innovation en matière de données ;

  2. si les gouvernements disposent des bonnes bases en matière de gouvernance des données pour permettre une meilleure utilisation des données d’un point de vue opérationnel, notamment leur qualité, la sécurité et leur niveau d’intégration au sein du gouvernement.

La France est en train de combler la fracture des données sur son territoire. Entre autres : 

  • Elle obtient de bons résultats en tant que gouvernement orienté données, notamment grâce à la stratégie de données commune à tous ses ministères.

  • L’infrastructure des données citoyennes en France est « AI ready », et présente déjà des avantages concrets en réponse aux inégalités environnementales et économiques

  • La France exploite également les sources de données existantes pour amener des changements innovants et positifs, en s’appuyant notamment sur les avis laissés sur des sites tels que TripAdvisor pour cibler les contrôles de sécurité réalisés dans les restaurants. Cette approche a permis de doubler l’efficacité des contrôles réalisés par les agents, les constats de non-conformité passant de 18 à 36 % et entraînant ainsi une amélioration des conditions d’hygiène

Le rapport souligne également des axes d’amélioration pour la France, notamment en termes de sécurité des données, suite à une hausse des violations de données en 2022.

Petra Jenner, Vice-présidente senior et Directrice générale pour la région EMEA de Splunk, affirme : 

« Les données constituent une ressource nécessaire que les gouvernements peuvent exploiter pour offrir des services plus intelligents et contribuer à l’émergence d’une société plus heureuse, saine et prospère. L’utilisation par la France des données comme moteur de changement pour l’infrastructure, les politiques et les services publics est véritablement encourageante. Comme indiqué dans le rapport, la France pourra continuer à combler la fracture des données si elle apporte les améliorations nécessaires en matière de sécurité et de partage des données au sein des services publics. »


À propos de Splunk Inc.

Splunk Inc. (NASDAQ : SPLK) aide les entreprises du monde entier à transformer les données en action. La technologie Splunk est conçue pour investiguer, superviser, analyser et exploiter toutes les données, quelle que soit l’échelle.

Splunk, Splunk>, Data-to-Everything et Turn Data Into Doing sont des marques commerciales de Splunk Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Tous les autres noms de marques, noms de produits ou marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. © 2022 Splunk Inc. Tous droits réservés.

Pour des informations supplémentaires, veuillez contacter :
Media Contact
Alex Perryman
Splunk Inc.
aperryman@splunk.com