.CONF & SPLUNKLIVE!

Présenter à .conf : du rêve à la réalité

Hé, vous. Oui, vous. Approchez. Non, plus près. Ok, là c’est trop proche pour le COVID-19, reculez. Là, c’est bon. Écoutez, à propos de ce truc, là, .conf. Il faut qu’on parle. Vous devez le faire. Soumettez votre idée de présentation via les candidatures de présentation (Call for Speakers). Vraiment, je suis sérieux ! Je sais, je sais, vous pensez certainement que c’est facile à dire pour quelqu’un comme moi. Oui, je suis vraiment fier d’avoir été très prolifique avec .conf. J’ai pris la parole à .conf environ 27 fois, de .conf 2015 à 2021, et j’ai même fait 11sessions une année ! Vous avez raison, trêve de vantardise. Mais je ne dis pas ça pour rien : ça ne s’est pas fait du jour au lendemain. J’étais très intimidé, vulnérable. Je n’étais rien d’autre qu’un utilisateur avancé. Je suis allé à ma première conférence .conf et... je suis devenu accro. J’aimerais partager une partie de mon histoire, raconter pourquoi je trouve aussi gratifiant de prendre la parole, et ce que j’ai fait pour réussir dans le domaine. J’espère qu’un aperçu de ma propre expérience vous incitera à soumettre votre idée et lui donner vie à travers une présentation qui bousculera les idées reçues.

Je suis tombé amoureux de ma première .conf. Mes collègues m’ont dit que j’avais l’air d’un gamin à Disney World, courant d’une session à l’autre comme si c’étaient des attractions. Ajoutez à cela une passion pour les conférences, les produits Splunk et la transmission des savoirs, et le résultat a été une envie irrépressible de faire une présentation à .conf. Les sourires sur le visage des gens lorsqu’ils apprécient le contenu : voilà ce qu’il y a de plus cool dans une présentation. Ensuite, il y a les séances de questions/réponses, qui se terminent toujours de la même façon : ce sont les membres de l’assistance qui répondent aux questions des uns et des autres, pas moi. C’est génial, vous ne trouvez pas ? J’apprécie énormément le soutien qu’on trouve dans la communauté Splunk et j’ai toujours appris quelque chose de nouveau pendant mes sessions de questions/réponses à la fin des présentations.

L’équipe .conf soutient elle aussi les présentateurs de mille façons. Avant la phase de candidature, on trouve des ressources pour les conférenciers partout (consultez le document d’orientation sur les soumissions de propositions de cette année et les Directives de soumission de propositions). Après la phase de candidature, vous ferez connaissance avec un coach de conférenciers qui enseigne l’art de la présentation et qui est aussi disponible pour des sessions de coaching individuelles. Chaque session .conf est précédée de trois révisions avec un examinateur qui vous aide à renforcer votre contenu et vos compétences de présentation. Un gestionnaire de planification vous aidera à suivre vos échéances et vos livrables. En plus, on vous offre un gobelet et un sweat à capuche. Comment refuser ?

Pour tout vous dire, je trépigne d’excitation à l'approche de .conf21 qui se profile à l’horizon. Avant que je ne digresse trop, voici quelques points essentiels de ma méthode pour .conf.

Les bonnes pratiques de Burch pour poser votre candidature de présentateurs

  • Soumettez votre idée à un ami ou un collègue. Il y a fort à parier que votre idée soit bonne et que la seule chose qui vous empêche de la proposer soit votre confiance en vous. Bien souvent, nos amis et collègues peuvent nous redonner confiance en validant notre idée. N’ayez pas peur !
  • Proposez, proposez, proposez ! Partez du principe qu’ils ne choisiront pas toutes vos sessions, mais soyez également préparé au cas où ils le feraient.
  • Ne réfléchissez pas trop. Je pensais qu’il fallait avoir déjà élaboré toute la présentation pour faire une proposition. En réalité, j’avais juste besoin d’avoir une idée claire de ce que je voulais transmettre. Quand je m’en suis rendu compte, j’ai senti un poids de moins sur mes épaules et j’ai ri de toutes ces années passées à me faire du souci pour rien. Le point de départ, c’est une idée forte.
  • Pensez à la façon dont vous lisez les descriptions de session en tant que spectateur, et à ce qui retient votre attention. Laissez tomber les slogans à la mode et le jargon. Accrochez-les avec votre titre et votre description, et partez du principe que les autres ne lisent qu’en diagonale des centaines d’options de conférence. Le ton que vous donnerez dans cette description influencera les attentes du public vis-à-vis de votre session.
  • Réservez du temps dans votre agenda pour soumettre votre proposition de session. Ne procrastinez pas jusqu’à ce que l’échéance soit dépassée.

Les bonnes pratiques de Burch pour présenter votre conférence après avoir été sélectionné

  • Si vous avez des vidéos ou des démos, prévoyez également d’avoir des diapositives avec des captures d’écran en cas de souci. Si la vidéo ou la démo ne fonctionne pas lorsque vous êtes sur scène, vous pouvez toujours revenir aux diapositives et avoir un support.
  • Amusez-vous ! Tout le monde à .conf est dans un état d’esprit positif et encourageant. N’hésitez pas à laisser votre personnalité briller à travers votre contenu. Vous pouvez faire des blagues ou utiliser quelque chose que vous aimez comme support pour votre contenu. Par exemple, si vous aimez l’escalade, utilisez une analogie avec ce sport pour dérouler le récit de votre session. Si vous aimez le baseball, alors organisez votre récit comme on fait le tour des bases. Quelle que soit votre passion, elle allègera le ton et vous donnera confiance, pour que vous soyez à l’aise avec votre contenu.
     

Je déborde de positivité quand je prends la parole. Le simple fait d’en parler me remplit d’enthousiasme. Quand je vois que je touche le public et qu’il en profite vraiment, je suis comblé. Quand je repense aux plus de 25 présentations que j’ai faites à .conf, les retours sur mon contenu sont vraiment le résultat le plus gratifiant. Les équipes des comptes m’ont dit que leurs clients avaient parlé de mes présentations, et il arrive parfois qu’on me reconnaisse lorsque je me joins à une réunion de clients ou à un groupe d’utilisateurs. Ces expériences sont toujours positives et me font réaliser à quel point les participants de .conf apprécient ce sur quoi j’ai travaillé. Et ça me donne l’impression d’être une célébrité Splunk. Pensez à l’aura dont bénéficient les présentateurs. J’adore mes gobelets et mes sweats à capuche ! Je sais pas si je vous l'avez déjà dit ?

Je sais que vous voulez présenter à .conf21, alors foncez. Si aucune idée ne vous vient, c’est sans doute parce que vous êtes trop modeste. Je parie que beaucoup de vos pensées, idées, pratiques et mises en œuvre sont passionnantes — ne vous sous-estimez pas. En attendant de réaliser à quel point vous êtes cool, consultez toutes les ressources de conf.splunk.com. Lorsque vous êtes prêt, préparez un titre et un résumé très Splunky et soumettez votre proposition. Cette année, l’appel aux candidatures est ouvert jusqu’au 6 mai. Si vous avez besoin d’inspiration, consultez .conf en ligne. Voici un lien vers le site, avec un filtre pour afficher mes sessions, parce qu’on ne se refait pas.

Happy Splunking comme on dit, et rendez-vous à .conf21 du 18 au 21octobre!

Burch

*Cet article est une traduction de celui initialement publié sur le blog Splunk anglais.

Splunk
Posted by

Splunk

Tags

Présenter à .conf : du rêve à la réalité

Afficher tous les tags
Show Less Tags

Join the Discussion