INDUSTRIES

Les données font leur rentrée

Cette année, la rentrée des classes se démarque des années précédentes. Aujourd’hui, la principale préoccupation des établissements scolaires est de s’assurer que les locaux ne présentent aucun risque de contamination, tout en les modernisant afin de laisser place à la collaboration et l’apprentissage numérique. La rentrée des classes implique donc le besoin d’offrir un environnement sain pour favoriser l’apprentissage, le développement et le partage.

Global RestartCependant, une chose est certaine : tout est une question de données. En effet, alors que les organismes du secteur public commencent à rouvrir leurs portes au lendemain de la première vague de la pandémie mondiale de Covid-19, ces derniers s’appuient sur d’importants volumes de données solides et fiables afin de gérer un processus complexe, et qui ne laisse place à quasiment aucune marge d’erreur.

Les établissements scolaires ne sont qu’un type d’environnement parmi tant d’autres qui doit être pris en charge par les dirigeants du secteur public. Ils doivent être perçus et gérés de la même façon que tous les bâtiments, établissements d’enseignement supérieur ou bases militaires soumis à la même mission post-COVID ainsi qu’à la même planification de continuité dans les opérations.

Tout le monde veut pouvoir « retourner à l'école » en toute sécurité. Et pourtant, comme expliqué dans notre nouvel eBook sur le retour post-COVID, Construire un lieu de travail plus résilient pour le gouvernement et l'enseignement supérieur, c'est une « étiquette trompeuse et réductrice » pour un processus aussi complexe que celui de retourner sur les lieux de travail dans le secteur privé.

La sécurité des personnes et des employés au cœur des préoccupations

Cela serait certainement beaucoup plus facile si, dans un futur proche, chacun pouvait travailler et étudier de chez soi. Nous avons déjà eu quelques mois de confinement pour nous y habituer. Cependant, beaucoup de métiers du secteur public – allant des soins de santé de première ligne, à la prestation en personne de services gouvernementaux, en passant par la gestion des infrastructures essentielles ou le maintien de la paix et la planification de la défense - dépendent encore d’employés devant se rassembler en un seul et même lieu. D’ailleurs, ces employés se trouvent souvent en contact avec le grand public, alors que les autorités de santé publique invitent les citoyens à limiter les contacts.

On constate alors un fait inéluctable : un retour au travail sain et sans danger est essentiel pour assurer les missions de tout organisme qui dépend de personnes pour l’accomplissement du travail. Les employés doivent avoir la confiance nécessaire pour faire face à cet ensemble de conditions nouvelles et sans précédent, fondées sur des pratiques de gestion suffisamment souples pour réagir et s'adapter au fur et à mesure de la progression de la pandémie.

Tout cela signifie que, quelle que soit l'expérience des employés dans les bureaux, aux guichets du service clientèle ou dans les services d'urgence des hôpitaux, un retour au travail réussi dépend toujours d'un facteur commun : la capacité à recueillir promptement des données pour prendre des décisions rapides et fiables.

La résilience est l’objectif n°1

En tant que responsable au sein du secteur public, la garantie de la sécurité des équipes fait partie du travail, elle est même centrale et essentielle afin d’accomplir les missions qui vous sont confiées.

Jusqu'au début de l'année, la plupart des fonctionnaires pouvaient retourner au travail ou à leurs fonctions sans se demander s'ils seraient en bonne santé et en sécurité. Les responsables avaient accès à un ensemble d'outils et de normes courantes pour faire face à tout danger prévisible.

Cette réalité n’est à présent plus la même car à mesure que la pandémie progresse, nous allons avoir besoin d'un nouvel ensemble de données et d'outils afin que notre lieu de travail retrouve le climat de confort et de confiance qui y régnait auparavant. Si la plupart des responsables d'organisations sont conscients de leur devoir d'assurer la sécurité de leurs effectifs, ils connaissent également le côté pragmatique de l'histoire : si les fonctionnaires ne sont pas en sécurité, en bonne santé et convaincus qu'ils pourront le rester, cela réduira grandement leur capacité à remplir leur mission.

Tous ces besoins et attentes essentielles se retrouvent dans des données - sur les comportements et les mouvements physiques des équipes dans différents cadres de travail, la progression du virus à des endroits divers, et son impact sur la santé du personnel et les missions de service public.

La vie privée est toujours cruciale

Ces attentes devront être satisfaites tout en respectant la vie privée de tous : employés, étudiants, salariés, gestionnaires. Cela signifie que le succès de tous ces acteurs essentiels dépend majoritairement d'une plateforme détenant, sous haute protection, les renseignements personnels des individus, et qui fournit également les données agrégées en temps réel dont nous avons besoin pour répondre à l'évolution des circonstances et assurer la sécurité des personnes.

Ce type de changement considérable et brutal est souvent difficile à appréhender. Cependant, avec les bons outils de collecte et d’analyse de données, vous pouvez gagner ou conserver le respect et la confiance des étudiants ou encore professeurs à un moment où cette dernière est plus précieuse que tout. En démarrant la rentrée dans de bonnes conditions, vous pouvez préparer votre organisation à un avenir où le partage et la collaboration seront la base d’un succès durable.

Global RestartPour aller plus loin

Clara Lemaire
Posted by

Clara Lemaire

Je suis en charge des affaires publiques pour Splunk, basée à Bruxelles. Mon rôle est d’améliorer la visibilité de Splunk auprès des pouvoirs publics de l’UE, ainsi qu’en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. Chez Splunk je suis amenée à m’intéresser à de nombreux sujets, tels que l’Intelligence Artificielle et plus largement l’utilisation des Big Data, mais aussi la politique de cybersécurité et les règles de libre circulation des données entre les Etats.

Tags

Les données font leur rentrée

Afficher tous les tags
Show Less Tags

Join the Discussion