INDUSTRIES

J’ai testé HealthKit, le coach sportif de Splunk

Vous saviez déjà que Splunk était le meilleur allié de vos opérations IT et de sécurité. Mais saviez-vous que Splunk pouvait aussi devenir votre meilleur allié santé ? J’ai rencontré Ryan O’Connor, l’inventeur de HealthKit, une application pour suivre vos performances sportives dans Splunk, en utilisant notamment les données de votre Apple Watch. Et vous verrez que je me suis même prise au jeu…

Naissance de l’application HealthKit

Ryan, d’où est venue l’idée de l’application HealthKit ?

Il y a eu quelques moteurs principaux pour la construction de cette application.

Ryan O'ConnorPour te donner un peu de contexte, j'ai toujours été intéressé par les wearables et l’IoT. J'ai eu l'une des premières applications Fitbit à succès sur Splunkbase. Je me suis également fait connaître avec l'application Nest pour Splunk qui était disponible sur Splunkbase et a également atterri sur le désormais disparu « Works with Nest Store ». Un autre Splunker, Matty Mo, m'avait cependant mis au défi de récupérer les données d'Apple Watch. Il avait raison de dire que Fitbit n'était pas suffisant pour gérer des choses comme les défis de fitness. Je pense qu'il a dit "c'est impossible" (je paraphrase bien sûr), ce qui est un excellent moyen de me pousser à faire des choses parfois 😉 !

Et puis là, c’est le drame, j'ai subi une intervention chirurgicale assez importante à la suite de .conf 2018. Une chirurgie d’ostéotomie du genou pour être précis. Le résultat de cette opération, c’est que j'ai maintenant la chance d'avoir deux vis dans mon tibia ! Il va sans dire que cela m'a permis de rester sur le canapé pendant plusieurs semaines….    

Mais l’élément déclencheur, c’est d’avoir travaillé en étroite collaboration avec l'équipe de Splunk Connected Experiences en tant que conseiller pour les produits émergents. Cette équipe travaille pour Splunk depuis deux ans maintenant, et change littéralement la façon dont les gens voient les données. En collaborant avec eux, j'ai pu constater que le développement d'applications mobiles permettait de faire beaucoup de choses intéressantes. Honnêtement, je n'aurais jamais pensé développer une application mobile, mais ils m'ont inspiré. Pour être clair, ils n'ont pas du tout participé au développement de cette application, mais en voyant le travail incroyable qu'ils faisaient, j'ai eu la démangeaison d'apprendre à programmer en Swift.

Tout cela m'a amené à décider que j'allais « coder » mon rétablissement !

Alors quels ont été les premiers résultats ?

Je n'avais franchement aucune idée de ce à quoi je serais confronté, car je n'avais jamais vu personne faire cela auparavant. HealthKit (l'API qui stocke toutes les données de santé) n'est accessible que via le développement d'applications mobiles, donc la barrière à l'entrée était assez élevée. J'ai travaillé avec d'autres produits mobiles, mais c'était un tout nouveau monde pour moi. Pendant ma convalescence, je m'attendais bien sûr à ce que les résultats ne soient pas folichon. Mais je voulais, dès que j'aurais commencé à me remettre sur pied et à me battre grâce à la rééducation, pouvoir concrètement suivre mon rétablissement dans HealthKit couplée à Splunk Enterprise et Splunk Mobile.

Comment utilises-tu cette application au quotidien ?

Déjà, j’aime bien voir les données que je génère chaque jour. Et maintenant que je suis sorti de cette opération depuis plus d'un an et que je me sens assez confiant pour courir à nouveau, je suis en plein entraînement pour une course assez fun dans le Massachusetts appelée 7 Sisters Trail Race. J'espère donc que cela m'aidera à atteindre mon objectif.

Ryan m’a convaincu, je décide de tester le coach sportif Splunk 

Audrey Williart (gauche) et Pamela Denis (droite)Ni une ni deux, je télécharge l’application .

Cela tombe bien, je dois m’entraîner pour Les Foulées de Vincennes. J’y participe avec la Splunkeuse Pamela Denis, que vous aviez déjà rencontrée sur ce blog. 

Et avec l’aide de mon collègue Fred Pillet, nous commençons à créer un tableau de bord digne de ce nom pour suivre mes performances.



Le verdict du test de HealthKit

Tableau de bord Splunk

Motivée par ce coach personnel, j’ai suivi un entraînement solide jusqu’au jour J. L’objectif était bien de réaliser les 10 km dans le meilleur temps possible. Le mois de janvier étant plutôt frisquet à Paris, l’entraînement s’est presque entièrement fait en salle. Mais j’ai finalement réussi à passer sous la barre des 1 heure ! Seul bémol au programme, je me suis blessée au pied dans les jours qui suivent, ce qui se retrouve sur le tableau de bord. Heureusement aujourd’hui, avec les semelles adéquates, je suis repartie sur les chapeaux de roue !

Il est temps pour vous de faire comme nous et de télécharger l’app HeathKit  sur la Splunkbase.

Sinon, pour les fans de l’app Strava, il existe aussi une extension  que le Splunker Patrick Peeters teste dans cet autre article de blog.

J’attends de lire vos exploits dans les commentaires ;)

Audrey est senior content marketing manager sur les marchés francophones. Elle est responsable de la création et la localisation en français de tout le contenu de Splunk, des réseaux sociaux au blog en passant par les réussites de nos clients ou les livres blancs. Avant Splunk, Audrey a entre autres travaillé chez VMware, Facebook, Neopost, Sanofi ou encore la SNCF. Passionnée par l’écriture, elle tient depuis des années un blog culture, Digression Urbaine.

Tags

J’ai testé HealthKit, le coach sportif de Splunk

Afficher tous les tags
Show Less Tags

Join the Discussion