Splunk Life

Dans la peau d’une Splunkeuse : Pamela Denis

Splunkeuse Pamela DenisFemme, ingénieure, 34 ans, mariée, maman de deux enfants : pour Pamela, atteindre un équilibre, c’est le défi de chaque jour !

Parle-nous de toi…

Je m’appelle Pamela Denis, je suis ingénieure avant-vente chez Splunk depuis 7 mois. Et cela fait 13 ans que je travaille dans les métiers du numérique. 

Tu fais quoi chez Splunk ? 

Le rôle d’avant-vente consiste à démontrer la valeur de nos solutions à nos clients. Cela peut prendre plusieurs formes, que cela soit au travers de sessions de travail dédiées, de formation à la découverte de Splunk ou encore de démonstration de la plateforme. L’objectif est avant tout de répondre aux attentes de nos clients et d’établir avec eux une relation de confiance.

Pamela DenisCela ressemble à quoi une journée dans tes baskets ?

Très souvent, je commence ma journée de travail dans les transports en lisant mes e-mails, et les conversations sur la messagerie d’entreprise. Il m’arrive parfois de commencer les réunions téléphoniques dans le métro ou le RER si la connexion de mon opérateur le permet ☺.

Je peux travailler du bureau et de la maison ce qui me donne une certaine flexibilité pour gérer mes tâches au quotidien. Je peux par exemple venir en fin de matinée à Saint-Lazare et commencer à travailler le matin de chez moi afin d’éviter la cohue dans les transports.

Au quotidien, mes tâches sont variées. Par exemple, je délivre des présentations et de la démonstration de nos solutions à nos clients et prospects, notamment lors de nos sessions Splunk for Rookies. Je m'occupe également du cycle de vie des opportunités en tandem avec mon commercial attitré.

Pourquoi as-tu voulu rejoindre Splunk ?

Je voulais découvrir et continuer à apprendre de nouvelles technologies. Je voulais aussi sortir de ma zone de confort en acceptant un rôle dans une organisation en pleine expansion. En France, en particulier, nous sommes en pleine croissance avec beaucoup de challenges à relever. Et j’avais envie de faire partie de cette aventure !

Quels projets te tiennent à cœur en dehors de Splunk ?

En tant que femme, même si cela pourrait paraître cliché, je suis très engagée dans des causes liées aux droits des femmes. Je suis particulièrement touchée par le manque de femme dans l’environnement IT. Ainsi, j’interviens dès que je peux auprès des collèges, lycées ou forums pour sensibiliser les jeunes filles aux métiers du numérique à travers mon engagement dans l’association « Femmes ingénieurs ». En effet, très peu de filles s’orientent vers ces métiers à cause de nombreux stéréotypes reçus tout le long de leur scolarité. Très souvent, le corps enseignant n’est pas assez informé pour aider ces jeunes filles à se projeter dans ces carrières.

Womxn + Splunk "Each for Equal"

Tu aimerais faire passer un message ? 

En tant que femme, on peut avoir une carrière et des enfants. Même si parfois il est difficile de concilier vie de famille et carrière professionnelle. Le secret pour un bon équilibre c’est la gestion de ses priorités... et d'être patiente !

Une phrase qui te représente ?  

La passion est une obsession positive. L'obsession est une passion négative.

Une œuvre à conseiller ? 

J’ai adoré le film « les Figures de l’ombre », car il est issu de faits réels qui met l’accent sur les inégalités entre les femmes et les hommes dans les années 60 aux États-Unis. Il souligne également la ségrégation raciale à cette époque. Lorsque je vois ou pense à ce film, je me dis que les mentalités ont évolué et que l’on peut y arriver !

Vous souhaitez rejoindre une équipe passionnée ? Jetez un œil sur notre page carrière et parcourez les offres de poste à Paris !

Audrey est senior content marketing manager sur les marchés francophones. Elle est responsable de la création et la localisation en français de tout le contenu de Splunk, des réseaux sociaux au blog en passant par les réussites de nos clients ou les livres blancs. Avant Splunk, Audrey a entre autres travaillé chez VMware, Facebook, Neopost, Sanofi ou encore la SNCF. Passionnée par l’écriture, elle tient depuis des années un blog culture, Digression Urbaine.