Partenaires

Les données au service d’un Grand Prix virtuel

C’est la première année du partenariat de Splunk avec McLaren, et nous vrombissons d’impatience d’en connaître les résultats. La téméraire équipe McLaren poursuit l’excellence dans tout ce qu’elle fait, et c’est ce qui nous enthousiasme le plus dans cette relation. La plateforme Data-to-Everything de Splunk va soutenir cette mission en mobilisant les données pour toutes les questions, décisions et actions, au sein de l’entreprise McLaren comme sur le circuit.

Les données ? 

La saison de Formule 1 est actuellement suspendue, mais il y a eu une riche actualité du côté de l’eSport avec plusieurs titres dont F1 2019, auquel Lando Norris lui-même, de l'écurie McLaren, a participé. Le Grand Prix virtuel de F1 en eSport compte de nombreux pilotes et célébrité parmi les joueurs, qui s'affrontent sur des courses en demi-longueur précédées d’une session de qualification unique qui détermine les positions sur la grille de départ. Bon, s’il est vrai que l’équipement de Lando est un peu plus sophistiqué que celui du joueur lambda, il n’en reste que le gameplay et l'action sont tout aussi passionnants pour ceux d’entre nous qui jouent avec des configurations plus « accessibles » disons. Personnellement, j’utilise un volant et des pédales Logitech. Avec un équipement comme celui de Lando, le jeu F1 2019 s’approche de certains simulateurs que les équipes de F1 utilisaient il y a quelques années seulement. Et vous ne serez pas surpris d'apprendre que les pilotes impliqués dans cette version virtuelle sont plus compétitifs que jamais et cherchent constamment à améliorer leur temps. C’est là que notre partenariat prend vie : nous pouvons en effet utiliser les données pour donner aux coureurs de McLaren les renseignements qui pourraient les aider à battre leur chronomètre.  

McLaren Dashboard

L’état du jeu

Le Grand Prix virtuel du Bahreïn a été source de frustration pour Lando qui, en raison de problèmes de connectivité, a dû commencer à l’arrière de la grille et s’est battu pour rejoindre la 5e place. Au Vietnam (virtuel), la connexion Internet de Lando a choisi le pire moment possible pour disparaître. Et si l'on ne peut rien contre une coupure de connexion Internet, nous sommes là pour soutenir les coureurs McLaren et leur apporter les analyses nécessaires pour améliorer leur habileté au jeu.

Le jeu produit une quantité considérable de données et peut en envoyer jusqu’à 60 fois par seconde ! Il s'agit notamment de données distinctes comme la vitesse, la vitesse de rotation du moteur, l’ouverture des gaz ou encore le freinage. Voici un graphique représentant les données de l’un des meilleurs tours d’entraînement de Lando. Nous n’allons pas vous gâcher le plaisir en vous révélant sa vitesse, mais sachez qu’il a été plus rapide que sur certains de ses tours lors du Grand Prix de Chine de 2019, bien réel lui. On voit ici une baisse de vitesse rapide au cours du virage à 180° entre T1 et T4, le relâchement de l'accélérateur et la légère caresse du frein. Et en observant la grande ligne droite entre T13 et T14, on peut voir quelques changements de vitesses tandis que le moteur augmente pour atteindre sa vitesse maximale. Il y a certainement une marge d'amélioration, car dans le meilleur tour de Lando les quatre roues se sont retrouvées dans l'herbe à un instant donné, ce qui représente environ 1 % ou 1 seconde hors-piste.


Et ensuite ?

Lors des prochains Grand Prix de F1 en eSport auxquels participera McLaren, nous publierons plus de données sur la préparation et la performance des pilotes, en déduisant de précieux renseignements sur la course grâce à l'analyse des données. Bonne chance à Lando et Carlos qui continuent à courir pour McLaren, nous sommes impatients de voir leurs données affluer dans Splunk !

*Cet article est une traduction de celui initialement publié sur le blog Splunk anglais.

James Hodge
Posted by

James Hodge

James Hodge est le Group Vice President et Chief Strategy Advisor, International, avec comme mission principale la  création de valeur grâce à la plateforme de données de Splunk. Au préalable, James a travaillé dans l’équipe de développement des produits (Product Management), à la tête de la stratégie des produits Big Data et Analytics de Splunk, en se concentrant spécifiquement sur l’écosystème Hadoop, Spark et l’analytique open source. L'éthique des données et la transformation digitale sont quelques unes des passions de James et il intervient régulièrement sur ces sujets lors de conférences. James est impliqué dans l’inclusion et la diversité, consacrant du temps aux valeurs de Splunk favorisant l'inclusion sociale et en faisant de Splunk un lieu de travail respectant ces valeurs. En plus de travailler chez Splunk, James passe du temps à conseiller les startups sur la façon de tirer parti des données comme avantage concurrentiel, tout en se concentrant sur la simplification des architectures technologiques.

Join the Discussion