INDUSTRIES

Industrie manufacturière en crise : les données à la rescousse

Pour ceux d'entre vous qui travaillent depuis un moment dans le secteur manufacturier, vous vous souvenez de la chute soudaine de plus de 40 % des commandes ? Vous vous souvenez de l'époque où le directeur financier et les contrôleurs dirigeaient l'entreprise, menant des programmes de réduction des coûts douloureux pour contrer les pertes commerciales à deux chiffres ?

C'était l'époque de la crise économique et financière de 2007/08, qui a forcé les entreprises de l’industrie manufacturière à frôler le gouffre. Par exemple, la société allemande Trumpf, leader des lasers de fabrication industrielle, a connu une baisse de 23% de son chiffre d'affaires lors de l'exercice 2008/09 et a connu une chute de 35% des commandes enregistrées par rapport à l'année précédente.

Et pour les plus âgés d’entre vous, vous souvenez-vous quand les fabricants de textiles en Asie ont été obligés de réduire considérablement les prix de plus de 20 % pour s'assurer de ne pas devoir cesser leurs activités ?

C’était l’époque de la crise asiatique de 1997/98, lorsque plusieurs devises asiatiques se sont effondrées. Par exemple, la roupie indonésienne a enregistré une dépréciation de 70 % par rapport au dollar américain. Les organisations de fabrication textile orientées vers l'exportation, qui commençaient à bénéficier de leur rôle de pionniers de la mondialisation, ont été entraînées dans la crise.

L’industrie manufacturière en situation de crise : une perspective historique

L’industrie manufacturière en situation de criseQuelle qu'en soit la cause, les crises économiques et financières ont un impact sur le secteur industriel et entraînent des ralentissements de la fabrication. La première crise économique mondiale de 1857 a obligé de nombreuses entreprises de l'industrie ferroviaire américaine florissante à déclarer faillite, tandis que la Grande Dépression a provoqué une chute brutale de la production industrielle mondiale. Plus important encore, les deux principaux enseignements tirés d’un point de vue historique sont les suivants :

  • Les ralentissements de l’industrie manufacturière sont relativement fréquents. Cependant, de nombreux responsables industriels aujourd'hui n’ont connu que la décennie dorée de l’industrie (une tendance surtout constatée en Allemagne), qui a eu lieu après 2009. Ils sont habitué à gérer des entreprises en pleine croissance dans une optique d’attentes linéaires. Par conséquent, la crise actuelle est un choc pour eux ;
  • Les ralentissements de l'industrie manufacturière prennent effectivement fin et bien qu'ils semblent toujours sans précédent, qui en 2007 aurait osé prédire une reprise en forme de V ?

Le secteur manufacturier dans la crise COVID-19

La COVID-19 est une crise sanitaire humanitaire dont les implications vont bien au-delà de l'économie ou de l'industrie manufacturière en particulier. Cependant, le secteur manufacturier offre une perspective intéressante sur l'interdépendance de notre économie mondiale et de chacune de ses industries respectives. Comme l'indique l’indice PMI de l’industrie manufacturière dans le graphique ci-dessous, la production manufacturière mondiale a fortement baissé et personne ne sait si le fond a déjà été touché. Les chaînes d'approvisionnement sont perturbées à l'échelle mondiale. Selon Accenture, 75% des entreprises ont connu des impacts négatifs ou fortement négatifs sur leurs activités.

Global Manufacturing Output
L'indice des directeurs d'achat (PMI) mondial de l’industrie manufacturière
Un PMI supérieur à 50 représente une expansion, tandis qu’un indice inférieur à 50 représente une contraction et un indice de 50 n’indique aucun changement.

La plupart des grands équipementiers automobiles du monde entier ont d’abord totalement interrompu la production, tandis que d'autres entreprises de fabrication l’ont modifiée afin de produire les tant attendus ventilateurs et masques pour soutenir les efforts dans la lutte contre la pandémie. D’autres encore sont passés au chômage partiel. L’activité industrielle de la Chine, qui avait été la première à être touchée par la pandémie, semble déjà être en mode de récupération et affiche une reprise en V.

La réponse des industriels aux crises

Comme le montre le tableau ci-dessous, la réponse des industriels aux crises a été relativement similaire à travers l’histoire. Cependant, la grande différence de cette crise est qu’un nouvel arsenal d’outils axés sur les données est disponible afin de prendre des décisions éclairées pour protéger les personnes, les clients et les partenaires et, par conséquent, assurer la continuité des activités. Cette génération de responsables industriels n’est peut-être pas expérimentée en termes de gestion des crises économiques, mais ceux-ci sont indubitablement habitués à travailler avec les données et les outils numériques.la réponse des industriels aux crises

Comment la puissance des données peut-elle aider les industriels à lutter contre la COVID-19 ? Il existe plusieurs exemples de réponses axées sur les données, parmi lesquels:

  • La supervision des actifs à distance/la maintenance à distance des machines et des installations : la nécessité de la supervision des actifs à distance et de la maintenance à distance augmente, car les ressources clés et les fournisseurs qui étaient auparavant sur site ne peuvent plus y être ;
  • La sécurité OT : la sécurité OT va de pair avec la supervision des actifs et la maintenance à distance en raison d’une exposition accrue de l’accès à distance des fournisseurs et du personnel d’assistance ;
  • L’investigation sur les interruptions/la qualité et la supervision axée sur les conditions : les installations fonctionnent de manière (très) contrastée pour le moment. Celles qui travaillent à plein régime poussent leur capacité à des limites qu’elles n’ont jamais atteintes auparavant ;
  • La supervision et le dépannage de la flotte : les camions livrent des fournitures essentielles. La gestion de la flotte est primordiale en ce moment ;
  • L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement : les chaînes d'approvisionnement perturbées doivent être entièrement reconstruites. L'exploration de données permet d’optimiser les processus impliqués en vue d’atteindre l'efficacité opérationnelle, l'agilité et la flexibilité ;
  • La supervision des entrepôts et de la logistique : les besoins en logistique d'entrepôt ont considérablement augmenté. En effet, différents produits sont classés par ordre de priorité, différents protocoles ont été mis en place et le personnel est réduit ;
  • La gestion de l’énergie : une gestion de l’énergie axée sur les données permet de réduire les coûts énergétiques, en particulier avec un contrôle de gestion des pics ;
  • L’analyse de l’utilisation des logiciels : pour superviser les coûts des licences logicielles, vous pouvez suivre leur utilisation dans l’entreprise pour comprendre les éléments qui pourraient être réduits ;
  • La reprise après sinistre : regardez cette démo pour voir comment Splunk peut être utilisé afin d’obtenir des informations en temps réel sur les opérations de reprise après sinistre et de fournir de meilleurs services aux citoyens touchés par une catastrophe naturelle ;
  • Data for Good : The Tech Community’s Response to the Coronavirus Pandemic : lisez ce résumé de la Chambre de commerce des États-Unis pour découvrir comment les entreprises technologiques exploitent et misent sur leurs données, leur puissance informatique et d'autres ressources afin de lutter contre le coronavirus. La communauté technologique utilise déjà largement l’analyse des big data, le machine learning, et l’Intelligence Artificielle (IA) pour atténuer les répercussions du virus. En outre, les personnes qui en ont besoin peuvent explorer «la puissance des données» grâce aux licences gratuites disponibles sur splunk.com ;
  • L’assistance du travail à domicile – Remote Work Insights : il est intéressant de constater que la nécessité du travail à distance, ainsi que l’évolution des outils et les changements de paradigme qui en découlent, ont été un accélérateur majeur de la transformation numérique. Les solutions Splunk, qui permettent de prendre en charge une main-d'œuvre à distance, offrent une visibilité en temps réel sur plusieurs systèmes disparates, tels que le VPN et Microsoft 365, ainsi que des tableaux de bord pour les dirigeants afin d’augmenter la productivité et de garantir une performance élevée des activités commerciales essentielles.

Perspective

Équipée à la fois d'outils de réponse classiques et du nouvel arsenal de puissance de données, l’industrie manufacturière continue de naviguer dans des eaux inconnues. La pandémie de COVID-19 aura des conséquences à long terme et dans tous les cas, l'utilisation intelligente des données sera un facteur de succès essentiel pour affronter la tempête. La puissance des données renforce la résilience à long terme non seulement pour surmonter la crise actuelle, mais aussi pour gérer les futurs défis du secteur manufacturier.

*Cet article est une traduction de celui initialement publié sur le blog Splunk anglais.

Ewald Munz
Posted by

Ewald Munz

Ewald Munz est un expert IoT spécialisé dans l’industrie manufacturière. Il a plus de 20 ans d’expérience dans les marchés industriels, en particulier l’industrie 4.0, l’ingénierie et les services techniques et d’entretien. Il possède notamment une vaste expérience de la maintenance préventive et il a accompli des projets d’envergure internationale dans ce domaine. Chez Splunk, Ewald contribue au développement du secteur de l’industrie et des activités IoT dans la région EMEA. Il vit avec sa famille à Stuttgart, en Allemagne.

Tags

Industrie manufacturière en crise : les données à la rescousse

Afficher tous les tags
Show Less Tags

Join the Discussion